IAG prélève-t-il sans autorisation ?

IAG Une personne utilise une calculatrice et prend des notes

Quelques personnes dénoncent sur de nombreux forums avoir été victimes de prélèvements sans autorisation venant du groupe IAG. Dans la plupart des cas, les personnes affirment ne pas avoir de contrats auprès du courtier d’assurance ou également ne pas avoir signé d’autorisations de prélèvement venant de la société.

De quoi s’agit-il ?

La majorité des plaignants soulignent avoir été prélevés de 9,80 € sur leur compte au nom de Gestion IAG.

Le groupe a indiqué sur plusieurs forums que ce montant correspondait à l’adhésion au contrat Zéro souci.

Il s’agit d’un contrat assurant un particulier sur les dommages causés :

  • sur son installation gaz ou chaudière : panne, fuite ;
  • sur son installation électrique : panne, dysfonctionnement ;
  • sur son installation plomberie : dysfonctionnement, fuite ;
  • sur son installation électrique ;
  • et sur son installation plomberie.

Toutefois, certains commerciaux, qui ne sont pas employés par le groupe, vendent ce produit en utilisant des techniques de vente mensongères. Plusieurs d’entre eux se présentent, en effet, comme étant des commerciaux d’EDF ou d’Engie.

Ils prétendent, par exemple, que les contrats des personnes auprès desquelles ils font du démarchage contiennent une erreur et qu’il faudrait les réguler, avec en prime de nouveaux avantages comme des prix fixes.

Or, à la place du contrat d’électricité, ils leur font signer un contrat d’assurance.

C’est pourquoi les personnes qui s’expriment sur les forums nient avoir signer de contrat auprès d’IAG et s’étonnent lorsqu’elles sont débitées du montant du pack Zéro souci.

Se rétracter et se faire rembourser

En général, les personnes victimes de ces démarchages abusifs se sentent arnaquées et ne souhaitent pas garder leur contrat.

Il est alors possible de se rétracter. Vous disposez de 14 jours calendaires pour le faire. IAG recommande d’envoyer une lettre de rétractation par courrier recommandé avec accusé de réception.

Dans le cas où le délai de rétractation est dépassé, vous devrez contacter la société mère pour faire invalider votre contrat et vous faire rembourser. « Un client qui nous appelle pour nous signaler un
problème est intégralement remboursé des mensualités déjà versées », a d’ailleurs indiqué le président du groupe IAG, Mickael Sitbon.

Il a également assuré que des mesures ont été prises pour prévenir des abus lors des démarchages à domicile. « Nous avons mis en place un service qualité que l’on essaye d’améliorer. Ainsi, lors du
démarchage, chaque courtier doit obligatoirement contacter un centre d’appels et passer au client un opérateur qui lui réexplique tout », note le responsable.

Il reconnaît néanmoins que cette mesure n’est pas infaillible. Ils ont « prévu une deuxième sécurité. On appelle le client le lendemain pour lui demander si tout s’est bien passé ».

Articles Similaires

Un conseiller IAG reçoit deux clients à son bureau et leur explique les services proposés

Publié le: 18 août 2021

Bien choisir son assureur

En France, les compagnies d’assurance sont nombreuses. La Fédération Française de l’Assurance rassemble d’ailleurs plus de 246 entreprises d’assurance et de réassurance opérant dans l’Hexagone et qui représentent plus de 99 % du marché. Les contrats varient selon les assureurs. Il faut donc prendre le temps de bien les choisir.

Lire Plus
IAG Deux pieds posés sur trois flèches qui montrent des directions différentes sur une route

Publié le: 18 août 2021

Résilier un contrat d’assurance IAG

Pour mettre fin à un contrat d’assurance, l’assuré doit respecter les règles fixées par le Code des Assurances. Tout d’abord, il doit télécharger et imprimer son modèle de lettre de résiliation assurance, signer et dater le document, puis l’envoyer en recommandé à sa compagnie d’assurance, avec accusé de réception.

Lire Plus

Contactez-nous

  • 54 Boulevard Flandrin - 75116 – Paris
  • 01 42 24 44 44
  • Lundi au Vendredi de 10h à 18h